Quod si ita sit, cur opera philosophiae sit danda nescio.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Illum mallem levares, quo optimum atque humanissimum virum, Cn. Quae animi affectio suum cuique tribuens atque hanc, quam dico. At certe gravius. Consequens enim est et post oritur, ut dixi. Quod si ita sit, cur opera philosophiae sit danda nescio. Duo Reges: constructio interrete. Hic ambiguo ludimur. Idemne, quod iucunde? An me, inquis, tam amentem putas, ut apud imperitos isto modo loquar? Quod cum ille dixisset et satis disputatum videretur, in oppidum ad Pomponium perreximus omnes. Nonne videmus quanta perturbatio rerum omnium consequatur, quanta confusio?

Quid turpius quam sapientis vitam ex insipientium sermone pendere?

Quid enim de amicitia statueris utilitatis causa expetenda vides. Fortasse id optimum, sed ubi illud: Plus semper voluptatis? Quaesita enim virtus est, non quae relinqueret naturam, sed quae tueretur. Quid autem habent admirationis, cum prope accesseris? Sed ad bona praeterita redeamus. Hinc ceteri particulas arripere conati suam quisque videro voluit afferre sententiam.

Memini vero, inquam; Comprehensum, quod cognitum non habet? Torquatus, is qui consul cum Cn. Sed quid sentiat, non videtis. An potest cupiditas finiri? Ergo hoc quidem apparet, nos ad agendum esse natos. Cur igitur, inquam, res tam dissimiles eodem nomine appellas? Hoc sic expositum dissimile est superiori. Contemnit enim disserendi elegantiam, confuse loquitur.

Tu enim ista lenius, hic Stoicorum more nos vexat. Quae hic rei publicae vulnera inponebat, eadem ille sanabat. Aliena dixit in physicis nec ea ipsa, quae tibi probarentur; Satis est ad hoc responsum. Quid, quod res alia tota est? Sed ea mala virtuti magnitudine obruebantur.

Qui enim voluptatem ipsam contemnunt, iis licet dicere se acupenserem maenae non anteponere. Animum autem reliquis rebus ita perfecit, ut corpus; Sedulo, inquam, faciam. Incommoda autem et commoda-ita enim estmata et dustmata appello-communia esse voluerunt, paria noluerunt. Quid enim ab antiquis ex eo genere, quod ad disserendum valet, praetermissum est? Ita multo sanguine profuso in laetitia et in victoria est mortuus. Erat enim Polemonis. Summum a vobis bonum voluptas dicitur.

Mentions légales

Mentions légales

Présentation du site

En vertu de l'article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.carrosserie-megis.com l'identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

  • Propriétaire : CNRI Sarl – 77 Chemin des Prés – 06410 BIOT - Téléphone : 04.92.91.59.90
  • Société : enregistrée au RCS de Nice sous le numéro 302 138 110 - capital social : 93 908,59 €
  • Créateur : TRELOD.COM - agence internet - www.trelod.com
  • Responsable publication : Roger Megis –
  • Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.
  • Hébergeur : JMS Informatique - Place de l'Eglise - 30630 ST ANDRE DE ROQUEPERTUIS - Téléphone : 04.66.82.26.88 - www.jmsinformatique.fr

Conditions générales d'utilisation

L’utilisation du site implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site sont donc invités à les consulter de manière régulière.

Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée sans préavis.

Le contenu du site est mis à jour régulièrement. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

Droit applicable et attribut de juridiction

Tout litige en relation avec l’utilisation du site est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de NICE.

Lois concernées

Loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique.

Plan du site

Présentation du site